Bloody mary nous reviens donc aujourd'hui, et pour cela elle a choisi deux petites histoires de fantômes, parce qu'elle les adore tout simplement....

Le diable de la maison de perreaud

La plus ancienne maison hantée atestée en france est celle du pasteur protestant Francois Perreaud à Macon.
En septembre 1612, Perreaud commença a entendre chez lui des bruits inexplicables.
Peu de temps apres, certains objets se mirent à se deplacer d'eux-memes.
La vaisselle volait, les portes s'ouvraient et se fermaient et l'on pouvait entendre un fort bruit d'origine inconnue.
Finalement, des voix éraillées s'élevèrent, devenant de plus en plus claires.
Pour Perreaud, il ne fit aucun doute que le diable s'était installé dans sa maison.
Pendant plusieurs semaines, des conversations eurent lieu avec les "esprits" en presence d'invités.
Pour constater si le diable se trouvait encore dans la maison de Perreaud, le notaire et procureur du roi Francois Tornus eut l'idée de siffler à la porte.
Aussitot le diable - pensa-t-il - lui repondit d'un sifflement identique, suivi d'un jet de pierre.
Minutieux comme le sont les notaires, Tornus marqua la pierre à l'aide d'un morceau de charbon de bois et la lança dans la cour de la maison.
Le "diable" renvoya la pierre aisément reconnaissable à son marquage.
Lorsque Tornus saisit la pierre dans sa main, elle était chaude.
Le notaire en conclut qu'elle avait du brievement séjourner en enfer.
Meme le célèbre physicien et chimiste Robert Boyle se laissa convaincre par Perreaud que ces phénomènes étaient authentique...

Le presbytère de Cideville                                                          

Vers la fin de 1850, des coups frappés se firent entendre, et meme en rythme lorsque de la musique était jouée, dans le presbytère de Cideville en Normandie.
Ce phénomène "musical" relativement classique se distinguait néanmoins par un impressionnant arsenal de phénomènes d'accompagnement:
pluie de pierres
outils se déplacant seuls
table en levitation
chaises s'agitant
couteaux volant dans les airs
pupitres s'ouvrant et se fermant
oreillers et couvertures arrachés des lits.
En appliquant un code spécifique, différents témoins obtinrent des reponses à leurs questions.
Le père Tinel, chez qui les étranges phénomènes étaient apparus, décida alors de coriger un certain Félix Thorel qui était pour lui l'incarnation du mal et qu'il tenait pour responsable des etranges manifestations.
Thorel porta plainte contre le prêtre et l'affaire fut portée devant le tribunal.
Les nombreux témoignages consignés dans les minutes du procès constituent de précieuses archives pour la science.
Quelque 34 témoins furent en effet entendus.
Que s'était-il passé ?
Un jour, alors qu'un fantôme s'était manifesté, un clou fut planté dans le sol à l'endroit de l'apparition.
Ce dernier devint aussitôt incandescent.
Le lendemain, Félix Thorel arborait une blessure au visage.
cela suffit au père Tinel pour conclure qu'il était à l'origine des événements.
Bien entendu, le procès n'a pas réussi à élucider le mystère......